Ce superbe véhicule qui nous transporte toute notre vie.
Attendez-vous la panne ou faites-vous un contrôle technique quotidien ?

 

Corps physique

 

« J’en ai plein le dos », « Je suis fatigué », « J’ai mal au ventre », « Je me sens lourd », « Je me fais de la bile », « Ça pique, ça gratte », allergies, réactions cutanées, maladies, fractures, courbatures, …, renforcement musculaire, étirement, assouplissement, grandir, progresser, s’améliorer, s’épanouir, bien-être, … Notre corps nous en fait voir des vertes et des pas mûres et sous toutes les formes ! Mais que se passe-t-il en nous ?

Est-ce que notre corps n’essaierait pas de nous parler, de nous faire passer des messages à sa manière ? C’est vrai que ce serait super d’avoir un décodeur ! C’est vrai que c’est assez injuste lorsque l’on voit un ami qui mange n’importe comment et qui ne prend pas un gramme de gras. Alors que de l’autre côté, quelquefois juste en regardant un gâteau, paf, 1kg de plus ! La galère…

Est-ce qu’il y a un truc, une astuce ? Que se passe-t-il dans ce corps qui nous transporte toute notre vie ? N’y aurait-il pas des règles à respecter pour comprendre son corps et être bien avec lui ?

Faisons un tour d’horizon de ce que l’Homme connaît de son propre corps et retrouvez, comme dans tous nos articles, des exercices concrets pour vous reconnecter, par vous-même, à votre corps.

 

 

Que connaissons-nous ?

Bien entendu, pour commencer, allons voir du côté de la médecine conventionnelle et de la science. Elles définissent le corps humain comme étant la structure physique et mécanique de l’être humain. Il est constitué d’un ADN, d’atomes et de cellules, avec 206 os et 639 muscles. Ainsi que de plusieurs systèmes : nerveux, digestif, articulaire, artériel, immunitaire, organes, … A notre naissance, tout un bagage génétique est inscrit dans notre ADN avec, en partie, une transmission familiale qui va conditionner le développement de notre corps et de notre vie. Si une anomalie apparaît dans notre corps, la médecine va faire de la mécanique corporelle pour permettre au corps de retrouver son juste équilibre grâce aux opérations, aux médicaments, … Cette connaissance anatomique de notre corps ne fait que progresser pour nous permettre maintenant d’utiliser, par exemple, de la robotique lors d’opérations complexes ou, grâce à l’épigénétique, de savoir que nos gènes ne sont pas figés définitivement et que tout le bagage transgénérationnel peut donc être modifié grâce à un travail sur soi de développement personnel.

Voyons maintenant la connaissance des autres cultures qui nous entourent :

Les Asiatiques, les Hindous et certaines cultures chamaniques ont observé que l’être humain était constitué de 3 éléments indissociables : un corps physique, un mental et une âme et son énergie vitale. Après quelques milliers d’années d’expérience, ils ont compris que ces 3 éléments étaient complètements complémentaires et fonctionnaient dans une symbiose parfaite et équilibrée tous ensemble : le corps physique = notre moyen de transport, le mental = notre logiciel de bord, et l’âme = notre carburant. 

Cela signifie donc que si l’un des 3 ne va pas bien, cela provoquera alors un déséquilibre des 2 autres. Mais si l’on rééquilibre l’un des 3, cela rééquilibrera aussi les 2 autres. Aujourd’hui, tous ces peuples en ont fait leur hygiène de vie quotidienne et culturelle. Dès qu’un déséquilibre apparaît dans leur vie, ils font automatiquement une analyse physique, psychologique, émotionnelle et spirituelle pour trouver les solutions adéquates. Ils sont très rarement malades, le stress est une notion presque absente et leurs habitudes quotidiennes sont bien différentes des autres nations.

Alors comment faire pour mieux comprendre le corps humain ? Et bien, mélangeons toutes ces approches !

 

 

Comprendre votre corps : mode d’emploi ?

L’astuce principale est d’observer que, depuis tout petit, nous ne sommes éduqués à comprendre notre organisme que de manière scientifique et cartésienne… Mais est-ce la seule manière de faire ? Bien sûr que non !

 

1) Prendre conscience de votre corps :

Pour commencer, créez un premier contact avec votre corps :

1- Détection : faites une pause, fermez les yeux, touchez votre corps et écoutez. Enfin, surtout : ressentez-le, palpez-le et caressez-le. Bon ok, faites-le plutôt dans un coin tranquille pour que cela ne paraisse pas trop bizarre ! lol

2- Connexion : dites-lui tout simplement « Bonjour et bienvenue à toi ! ». Et non, vous ne serez pas ridicule ou fou ! Bien au contraire, c’est ceux qui ne le font pas qui n’ont pas compris à qui ils avaient à faire

3- Etat : posez-lui la question « Comment vas-tu aujourd’hui ? ». Bien entendu, vous pouvez lui parler en dialogue interne et non à haute voix

4- Ecoute : et c’est là que tout se complique : en réalité, votre corps vous parle tout le temps. Les réponses sont donc toujours là… encore faut-il les entendre, puis les comprendre… Je vous envoie directement au paragraphe suivant

5- Régularité : plus vous ferez ce jeu d’écoute avec vous-même, plus votre sensibilité se réactivera, et donc plus il vous sera facile de capter les messages de votre corps. Comme rien n’est figé chez l’être humain, tout s’apprend et se développe ! Ouf, vous ne resterez pas insensible toute votre vie ! lol

 

2) Apprendre à le connaître :

Maintenant que vous entendez votre corps, il est temps de décortiquer son langage :

1- Conscience : concentrez-vous uniquement sur votre corps physique. Le reste n’existe plus. Mettez-vous dans votre bulle.

2- Signification physique : définissez la fonction physique de la partie sur laquelle vous êtes concentré : à quoi sert-elle ? Que puis-je faire avec cette partie de mon corps ? Permet-elle de vous déplacer, de sauter, de respirer, d’écouter, … ?

3- Signification émotionnelle : reprenez cette même fonction, prenez du recul et observez maintenant votre état émotionnel et ce qui se passe dans votre tête, dans votre personnalité et dans votre vie à l’instant T : suis-je en forme ? Fatigué ? Enervé ? Ai-je faim ou pas faim ? Qu’est-ce que mon corps a envie ou besoin de manger ? Ai-je besoin de faire une pause maintenant ou dans 5 minutes ? Sport ou pas sport ?
S’il y a une douleur : pour apprendre à la comprendre, je vous renvoie vers notre article « La douleur : des mots qui donnent du sens à vos maux ! »

4- Signification mentale : le message du corps est symbolique. Son sens est donc à l’intérieur de vous. Il sera alors nécessaire de faire un travail d’introspection. Votre atout principal est la connaissance de soi. Plus vous vous connaîtrez, plus vous pourrez être à l’écoute de vous-même, et plus tôt vous pourrez prendre en compte les messages de votre corps et donc rester en bonne santé.
Voici quelques idées de méthode pour être plus à l’écoute de vous-même : méditation, sophrologie, yoga, hypnose et autohypnose, …

5- Disparition : une fois que le corps a délivré son message, le signal diminue. Une fois que le mental a entendu et compris le message, il est temps de créer les changements adaptés pour retrouver un nouvel équilibre. Enfin, le message disparaît totalement.

6- L’apprivoiser et en profiter : afin de mieux connaître votre corps, il est fondamental d’en prendre soin. Quelle est la personne qui est la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour vous ??? Et oui, c’est vous-même ! En plus, un corps, vous n’en avez qu’un, alors autant choisir d’en prendre soin, vous ne croyez pas ?!
Pour prendre soin de votre corps : organisez votre journée et vos semaines pour vous poser quelques minutes pour vous régulièrement.

Si vous ne savez pas comment faire pour prendre soin de vous, il suffit de faire des essais. Et pas de panique, vous n’êtes pas ridicule. Vous n’êtes pas le seul ! Beaucoup de personnes ne savent pas faire.
Si vous avez besoin d’idées, je vous renvoie vers nos 2 articles : « Créer une escapade cocooning pour vous ! » et « Comment créer votre moment cocooning au féminin et au masculin ? »

L’efficacité de ces pratiques réside dans votre régularité à prendre soin de vous et à être honnête avec vous-même. L’écoute de vous-même et de vos propres besoins et votre volonté vous permettront de créer des changements durables et bénéfiques pour vous.

Cette méthode fonctionne aussi bien lorsque tout va bien, que lorsqu’une douleur est là. C’est une vraie rééducation de votre mental, de vos habitudes et de vos repères. Vous pouvez aussi en faire votre hygiène de vie, ce qui vous permettra d’éviter de tomber malade.

Pour ma part, c’est le cas et cela fait 10 ans que je ne vais plus chez le médecin. C’est juste génial !!!

 

 

 

Pour aller plus loin :