Et si la clef magique que tout le monde recherche pour réussir n’était pas là où on l’attendait !

 

Se connaître soi-même

 

 « Je n’y arrive pas… », « C’est plus fort que moi », « Je ne peux pas faire autrement », « Je me sens incapable, même avec mon bac + 5 », « Vais-je y arriver ? », « Est-ce que je le mérite ? », « Est-ce possible ? », … Combien de situations avez-vous vécues dans lesquelles, malgré vos compétences, vous n’arriviez pas à atteindre votre objectif ?

Alors que, pourtant, certains réussissent dans les mêmes cas… Quelque fois, ils sont même moins qualifiés et la réussite leurs semble naturelle, même presque facile !

Que se passe-t-il dans ces cas-là ? Si ce ne sont pas leurs compétences qui font la différence, mais alors, où vont ils chercher leurs ressources pour atteindre la réussite ?

La baguette magique, qu’ils utilisent, s’appelle « La connaissance de soi/Se connaître soi-même ». En effet, ils font d’abord appel à leurs propres capacités personnelles avant de faire appel aux compétences qu’ils ont apprises.

 

 

La méconnaissance de soi

En effet, en Europe, le développement humain a été porté énormément par la science. C’est donc notre côté cartésien qui a pris le dessus sur notre côté émotionnel. N’arrivant pas à rationaliser nos propres émotions (ce qui est normal car les émotions sont irrationnelles, hé hé !), l’être humain a donc décidé de s’en couper, en les étouffant et en les mettant de côté. Ce qui, bien sûr, ne fait que repousser le problème, sans le résoudre…

Résultat, aujourd’hui, nous sommes devenus des robots dénoués de sens, d’émotion et de sentiment… Et, dans le monde du travail, avec le Taylorisme, c’est encore pire : démotivation, désengagement, frustration, burnout, arrêt maladie, … En bref, une belle routine d’autodestruction qui arrive, aujourd’hui, au bout de son efficacité.

Couplé à cette dynamique, l’humain a développé ses connaissances et ses savoir-faire grâce à l’école et les formations post-bac et en entreprise, toujours sans vraiment se soucier des composantes personnelles, émotionnelles et humaines de l’Homme

Ce qui nous donne la construction suivante :Se connaître soi-même

L’acquisition des savoirs, des savoir-faire et des compétences techniques et professionnelles est construite sur aucune fondation vraiment solide… Effectivement, avant d’être un  professionnel compétent, nous sommes, avant tout, des êtres humains avec une personnalité, une histoire, des expériences, des blessures, des failles, … qui influencent énormément nos performances professionnelles quotidiennes. En ne prêtant pas attention à ces paramètres-là, nous sommes, malgré nous, manipulés et dépendant de nos propres états d’âme et nos propres états émotionnels et psychologiques…

Heureusement, comme rien n‘est figé chez un être humain, il n’est jamais trop tard pour réagir ! Et, aujourd’hui, ce beau chemin darwiniste nous pousse encore à voyager toujours plus loin, telle est la volonté immuable de l’Homme pour nous recentrer sur nous-même et en savoir plus sur nous-même. L’être humain adore et a même besoin d’aller chercher toujours au-delà des limites, alors allons voir ce qui s’y trouve !

 

 

Utilité de mieux se connaître soi-même ?

Comme nos fondations les plus importantes de notre être sont les paramètres de notre personnalité, il serait intéressant de mieux les connaître pour pouvoir mieux agir dessus et ainsi évoluer et grandir plus facilement. Certes jusqu’à maintenant, nous avons fait sans, mais l’être humain aime avancer au-delà des frontières connues. Donc, tout bouge ! Et puis, comment voulez-vous piloter un bateau si vous n’avez ni gouvernail, ni voile et ni moteur ? Si vous trouvez, dites-le moi en commentaire.

 

Se connaître soi-même permet donc de :

  • Savoir ce que l’on aime et ce que l’on n’aime pas, et ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas, à travers l’identification de ses valeurs personnelles
  • Définir le sens de sa vie : rêve, envies, besoins, mission de vie, …
  • Trouver son métier idéal : entrepreneur, salarié, indépendant, cadre, … Manuel, intellectuel, artistique, créatif, …
  • Faire évoluer sa personnalité à travers le développement personnel, en se libérant des traumatismes et des chocs émotionnels du passé, des addictions, du stress, des angoisses, des peurs, des croyances limitantes, …
  • Retrouver une sérénité intérieure, à travers la gestion de ses pensées, de ses émotions et de son énergie
  • Développer ses compétences, ses savoir-faire et son expertise à travers le développement de bases solides : connaître ses faiblesses devient une force
  • Etre capable d’apprendre à apprendre : optimiser l’apprentissage grâce à des méthodes adaptées à son propre fonctionnement
  • Pouvoir mieux se comprendre soi-même et donc les autres : créer des relations plus profondes avec son entourage, sortir des incompréhensions, des frustrations et des disputes interminables, être à l’écoute de l’autre, …
  • Etre capable de créer des changements sur mesure, en arrêtant de se battre contre soi-même (la flemme et la procrastination ne sont plus des ennemis)
  • Mieux se comprendre soi-même pour mieux entrer dans le monde des autres

En bref, la vie devient d’une simplicité élémentaire car vous pilotez enfin votre navire personnel avec les bons outils, adaptés à votre rythme, vos besoins et votre vision du monde.

 

 

Comment apprendre à mieux se connaître soi-même ?

Pour faire simple, toutes les méthodes qui travaillent sur la programmation cognitive, comportementale et émotionnelle vous apporteront des outils efficaces pour apprendre à mieux vous connaître vous-même : les médecines alternatives (hypnose, pnl, coaching, reiki, …), les neurosciences, le développement personnel, …

L’idée est simple : il n’y a qu’une seule personne qui est bien placée pour savoir ce qui est bon pour vous-même. Qui est-ce à votre avis ???

Et oui, c’est bien vous-même !

Il n’y a donc pas de solution magique ou miracle, il y a simplement 3 règles de base à connaître avant de s’engager dans cette démarche :

  • Avez-vous envie de le faire ? C’est un choix qui doit venir de vous-même. Vous ne devez pas être obligé ou contraint à le faire. Sinon, il n’y aura aucun résultat.
    Dans le cadre de votre entreprise, cette démarche doit être mise en place uniquement pour les volontaires
  • Etes-vous prêt à vous engager ? Etes-vous prêt à vous donner les moyens pour que votre vie change ? Et oui, les solutions ne sont pas fournies par la méthode utilisée, mais par vous-même car tout est déjà en vous.
    Comme c’est vous l’acteur de votre propre vie, tout dépend de vous ! Si vous gardez les mêmes habitudes, rien ne changera, c’est garanti ! Mais si vous décidez de vous investir, de vous prendre en main et de vous prendre au jeu, alors là, les choses évolueront, c’est certain !
    Que vous soyez chef d’entreprise, indépendant ou salarié, les résultats ne dépendront que de votre investissement personnel
  • Trouver une méthode qui vous parle, avec un coach avec qui vous avez du feeling. Ce contact est obligatoire pour créer une relation de qualité et de confiance. Ainsi, vous vous sentirez en toute sécurité pour profiter pleinement de l’accompagnement proposé. Ecoutez votre petite voix intérieure, qui vous a fait choisir naturellement votre boulanger ou votre médecin, et tout ira pour le mieux

 

 

Comment vous connaissez-vous ?

Voici quelques questions qui vous donneront une bonne idée de l’état actuel des choses :

Dans votre vie professionnelle :

  • Est-ce que j’aime mon métier ?
  • Ai-je la boule au ventre le matin en pensant au travail ?
  • Suis-je stressé ?
  • Est-ce que je préfère travailler seul ou en équipe ?
  • Suis-je efficace le matin ou l’après-midi ?
  • Suis-je un leader ou un suiveur ?
  • Est-ce que je préfère travailler assis derrière un bureau ou à l’extérieur et en mouvement ?

Dans votre vie personnelle :

  • Savez-vous ce que vous aimez ? Savez-vous ce que vous n’aimez pas ? Qu’en dit votre cœur ? Et votre tête ? Y-a-t-il des différences ?
  • Quels sont vos rêves ? Les vôtres ! Pas ceux de vos parents ou ceux de la société.
  • Avez-vous des émotions ? Comment vous sentez-vous à l’instant présent ?
  • Indiquez une note sur 10 de : 0 – pas du tout à 10 – très bonne – Faites la différence entre ce que dit votre tête et votre cœur :

– Confiance en soi ?
– Image de soi ?
– Amour de soi ?
– Estime de soi ?
– Se connaître soi-même ?
– Gestion de vos émotions ?
– Gestion du stress ?
– Gestion de vos pensées ?

 

Résultats :

  • Si vous ne vous sentez pas très bien dans votre métier
  • Si la notion de bien-être au travail vous est étrangère
  • Si le fait de pouvoir aimer votre travail est une ambition lointaine voire impossible pour vous
  • Si une des notes est inférieure à 6/10
  • Si certains mots vous sont étrangers
  • Si vous ne trouvez pas la réponse à certaines questions

C’est qu’effectivement, il serait nécessaire pour vous de faire un travail sur votre personnalité et apprendre à mieux vous connaître pour enfin atteindre un épanouissement durable dans votre vie personnelle et professionnelle !

Bonne nouvelle : comme tout est possible et que tout peut changer, il n’est jamais trop tard pour faire évoluer votre vie et votre personnalité, quelque soit vos expériences de vie ! C’est à vous de jouer !

 

 

 

Pour aller plus loin :