Et si le bureau était comme un second chez-soi : confortable ou inconfortable ?

 

Bien-être au bureau

 

Alors que certains se plaignent d’avoir mal au dos ou à la tête, les poignets endoloris, les genoux qui craquent à la fin de la journée ou encore cassés par des postures inconfortables et des mouvements répétitifs usants… D’autres se la coulent douce dans des fauteuils à mémoires de formes, des chaises ergonomiques et même des canapés et des espaces « lounge ».

Quelles sont donc les préconisations à prendre pour créer l’environnement de travail qui vous corresponde le mieux ? Pourquoi passer d’une simple chaise et un bureau à un canapé et des coussins ? Est-ce tout aussi efficace ? Que diraient les anciens ?

Comme le travail est un endroit où l’on passe environ 80% de son temps, l’Homme s’est permis de faire évoluer son bureau au gré du temps et des époques pour toujours maximiser son efficacité, en fonction de ses connaissances et de la conscience de son environnement et de lui-même. Historiquement, le bureau est un lieu de production intellectuelle, basé sur le silence, la concentration et la mise en action de tâches diverses et variées. Puis, le commerce et la science ont donné du mouvement, de l’amplitude et de la créativité au travail. Début du XIXème siècle, l’industrialisation permet d’organiser le travail autrement avec le Taylorisme. Au XXème siècle, avec l’automatisation, l’électronique et l’anthropocentrisme, la posture assise est privilégiée et les grands espaces de travail collaboratif voient le jour. Début du XXIème siècle, la digitalisation et les études de la médecine sur la dégradation de nos capacités cognitives et physiques, due au stress, font bouger toutes les normes du monde du travail. L’Homme veut se recentrer sur son bien-être et son confort, sans que ce soit au détriment de sa productivité, bien au contraire. Alors que faire ?

 

 

Nos 10 conseils :

1- Inspiration : la décoration des murs et l’aménagement de votre bureau peut être à votre image. Amusez-vous à personnifier votre environnement avec, par exemple, du mobilier design, des photos inspirantes, des couleurs qui vous motivent ou encore des motifs de tapisserie qui vous boostent. Votre espace de travail peut être aussi sympa que votre salon, alors profitez-en !

2- Confort : maintenant que les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont bien présents, il est indispensable de penser à son bien-être quotidien ! Fauteuil à mémoire de forme, table à hauteur variable, chaise + coussin, ordinateur et souris ergonomiques, lampe et lumière apaisantes, canapés, … tout est bon pour se sentir confortablement installé à son bureau pour profiter pleinement de votre journée.

3- Liberté : un bureau a besoin d’être ordonné, rangé et aéré. Chaque objet doit avoir sa place attitrée. Le bureau doit être un espace de travail et pas de stockage en tas verticaux. Il doit être facile de faire des mouvements, sans se heurter à quelque chose ou sans le faire tomber. Ainsi, vous vous sentirez plus libre de vos mouvements. Un espace ouvert est beaucoup plus inspirant pour l’esprit. Et un lieu aéré permet à l’énergie de circuler beaucoup mieux.

4- Sécurité : pour vous sentir protégé, il est préconisé d’être assis dos au mur (pas de porte ou de fenêtre derrière vous) avec une vision dégagée, sur l’ensemble de la pièce, pour détecter tous mouvements « suspects » et vous sentir protégé. Votre esprit pourra ainsi être focalisé à 100%.

5- Légèreté : videz et nettoyez vos tiroirs et vos placards 2 à 3 fois dans l’année pour ne pas laisser stagner les mauvaises énergies et évacuer les choses inutiles et encombrantes.
Astuce : si vous avez gardé pendant 3 mois quelque chose, au fond d’un tiroir, sans jamais l’avoir utilisé, c’est qu’il ne servira pas plus dans les 6 prochains mois, voire dans les prochaines années. Vous pouvez donc vous en débarrasser sans aucun scrupule !

6- Nature : les plantes vertes sont excellentes pour la santé, pour la motivation et favoriser les pensées positives : aloe vera, yucca, dragonnier, arbre de Jade, sansevieria, beaucarnea, fougère, chlorophytum, bambou, crassula ovata, l’orchidée (fleurs en pot et plantes vertes). Cela ne fonctionne pas avec des fausses plantes… Et attention aux fleurs coupées : une fois, fanées, il est nécessaire de les jeter rapidement.

7- Odeur : tous les sens sont importants pour travailler dans de bonnes conditions. Vous pouvez donc utiliser des huiles essentielles pour profiter des vertus des plantes et ainsi créer différentes atmosphères, selon vos besoins :
– Concentration et détente : lavande et orange
– Motivation et dynamisme : cèdre et géranium
– Changer d’air et d’énergie : menthe et eucalyptus

8- Son : il n’y a rien de plus efficace pour stimuler vos neurones que d’écouter votre musique préférée avant d’aller au travail. Alors pourquoi ne pas continuer toute la journée : électro, classique, musique épic, bossa nova, salsa, rock, … Tous les styles sont bons, tant que cela a du sens pour vous : motivation, volonté, concentration, inspiration, créativité, … tout votre cerveau est en éveil lorsque vous écoutez de la musique. Productivité maximale garantie !
Astuce : mettez-vous d’accord avec votre direction pour valider cette pratique, créez votre propre playlist de vos musiques préférées, prenez vos écouteurs pour créer votre bulle de bien-être et hop, c’est parti pour des journées hyper efficaces, avec le sourire !

9- Le plein d’énergie : mettez à disposition de tout le monde et gratuitement de la nourriture saine et équilibrée pour faire le plein d’énergie régulièrement dans votre journée : amandes, noix, noisettes (oléagineux pour l’oméga 3, vitamine E, minéraux, calcium et protéine) et fruits frais ou secs (vitamine et fibres).
Astuce : enlever immédiatement les distributeurs de bonbons, chips, sodas, confiseries ou autres sucreries. Ils sont, en réalité, créateurs de fatigue, de mauvaises graisses, de prise de poids et d’une baisse d’estime de soi qui participent au mal-être de votre entreprise.

10- Aménagement des espaces et du temps : segmentez les espaces en fonction des tâches à faire et du moment de la journée.
– Espace « Travail individuel » pour favoriser les tâches qui demandent beaucoup de concentration, de l’autonomie et de l’indépendance
– Espace « Travail collectif » pour développer l’esprit d’équipe (team building) et le co-working avec les réunions et les fameux « brainstormings »
– Espace « Détente » pour donner la possibilité de faire des moments de déconnexion : pauses, siestes, sport, yoga, babyfoot, cafétéria, canapé, coussins géants, instruments de musique, consoles de jeux vidéo, …

 

Alors, et vous ? Où en êtes-vous ? Comment vous sentez-vous dans votre vie professionnelle ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le bien-être au travail, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action ! A vous de jouer !

 

 

 

Pour aller plus loin :